background

Science VS Bible


La Bible est-elle crédible ?

« Moi, lire la Bible ? Quel intérêt ? Que pouvait-elle m’apporter d’utile pour ma vie de tous les jours ? »

Introduction : ce qui fait penser que la Bible n’est pas crédible

Un grand nombre des Français n’imagineraient jamais prendre du temps pour lire la Bible, car pour eux, elle n’est pas crédible. On peut discerner deux présupposés dans cette conviction : la Bible n’est pas fiable, car nous n’avons aucune certitude que ce qu’elle raconte soit vrai ; et même si c’était le cas, la Bible n’est plus d’actualité, car elle parle d’un passé lointain qui n’a pas de rapport avec ce que l’on vit aujourd’hui.
Cependant, ces deux affirmations sont très loin d’être vraies.

La Bible est fiable

Il est normal de se demander comment on peut savoir si les récits contenus dans la Bible, que ce soit dans l’Ancien ou le Nouveau Testament, correspondent à ce qui s’est réellement passé.
Commençons par le Nouveau Testament, et en particulier les quatre Evangiles, qui racontent la vie de Jésus de Nazareth. Nous savons, à partir des manuscrits anciens qui ont été trouvés, que ces documents ont été rédigés très tôt : entre 60 et 90 après J.-C. Quelques décennies seulement séparent les faits de leur récit par écrit dans les Evangiles. Cela permet d’écarter l’hypothèse selon laquelle les histoires concernant Jésus auraient connu une longue période de transmission orale, pendant laquelle elles auraient subi des modifications, des embellissements. Au premier siècle, les auteurs des Evangiles sont eux-mêmes témoins oculaires des événements racontés, ou bien se trouvent en contact direct avec ces témoins, comme Luc l’indique explicitement au début de son Evangile. Cette proximité des sources est un argument de poids en faveur de la fiabilité des récits.
Mais, dira-t-on, le texte du Nouveau Testament peut-il être authentique, alors qu’il a été copié et recopié à travers les siècles ? En fait, le nombre de manuscrits anciens du Nouveau Testament est étonnant : ils sont même beaucoup plus nombreux que pour les textes historiques de l’époque. Ces manuscrits anciens permettent donc de restituer avec une grande certitude les textes originels. Ce que nous avons dans la Bible aujourd’hui correspond à ce que les auteurs du Nouveau Testament ont mis par écrit.
Ainsi, les conditions de la rédaction des Evangiles nous donnent toutes les raisons de croire qu’ils racontent de façon fiable ce que Jésus a fait et ce qu’il a dit. Proximité par rapport aux sources et nombre de manuscrits : ces mêmes raisons appuient l’idée de la fiabilité du reste du Nouveau Testament, qui communique l’enseignement des apôtres sur la personne et l’œuvre de Jésus.
Pour ce qui est de l’Ancien Testament, les Écritures juives, le témoin principal en faveur de leur fiabilité est Jésus lui-même, qui les cite régulièrement en tant que parole de Dieu, entièrement digne de confiance. Si notre lecture du Nouveau Testament nous convainc que Jésus est vraiment le Fils de Dieu, alors son attitude envers l’Ancien Testament nous donne l’assurance que cette première partie de la Bible, elle aussi, est fiable.

La Bible est pertinente pour l’homme d’aujourd’hui

Après tout, même si la Bible dit vrai, quel rapport peut-elle avoir avec notre vie, pour nous qui vivons des millénaires après les événements racontés ? Nous sommes habitués à des évolutions très rapides dans des domaines comme la science ou la technologie. Un livre écrit dans les années 80 sur les ordinateurs de l’époque nous paraît aujourd’hui totalement obsolète, sans intérêt pour l’informaticien (à moins qu’il ne soit historien !). La Bible ne serait-elle pas mille fois plus dépassée?
Ce que nous oublions, c’est que si certaines choses ont beaucoup changé en peu de temps, d’autres aspects de la vie n’ont guère changé, même depuis des siècles. La nature humaine en fait partie. Malgré les changements qui sont intervenus du point de vue de la culture et de la société, les êtres humains d’aujourd’hui se comportent comme nos ancêtres ; nous sommes animés par les mêmes désirs, nous connaissons joies et peines, réussites et déceptions. Nous nous posons les mêmes questions sur le sens de la vie, sur notre place dans l’univers.
De plus, dans la Bible, nous découvrons un Dieu qui ne change pas. Ce qui était vrai à son sujet à l’époque d’Abraham, ou de Moïse, ou de Jésus, reste vrai pour nous aujourd’hui. Les choses que nous pouvons apprendre sur Dieu dans la Bible sont donc pertinentes pour notre vie, car le temps écoulé depuis la rédaction de ses textes n’a nullement changé le caractère de Dieu. L’appel qu’il fait aux être humains à le connaître est toujours en vigueur.
La pertinence de la Bible est attestée par les millions de personnes dans le monde aujourd’hui qui témoignent qu’à travers la lecture de la Bible, elles ont découvert Dieu et comment on peut avoir une relation avec lui, par son Fils Jésus.

Conclusion

Si la Bible n’était pas fiable ni pertinente, comment expliquer le fait qu’elle est de loin le livre le plus imprimé, le plus vendu, le plus traduit, le plus lu, de toute l’histoire ?

background
Image
À propos de l'auteur
Jonathan Vaughan

Jonathan a fait ses études en mathématiques et travaillé dans l'informatique pendant une dizaine d'années. Par la suite, il a fait des études en théologie en vue d'un ministère pastoral, centré sur l'enseignement biblique, qu'il exerce en région parisienne dans l'Eglise Perspectives (France-Mission) du Pré Saint-Gervais.

Continuer l'exploration